Baisse du tourisme en 2016, mais rebond annoncé dès 2017

Les résultats de la fréquentation touristique en 2016 sont en légère baisse, mais un rebond est annoncé dès 2017, avec une nette augmentation du nombre de visiteurs étrangers.

Selon la direction du tourisme au ministère des Affaires Étrangères, qui couvre ce secteur d’activités, la France a accueilli 83,2 millions de visiteurs étrangers en 2016, 1,3 million de moins que l’année précédente (84,5 millions), soit une légère baisse de 1,56%. Ces résultats étaient attendus, car la fréquentation touristique a été lourdement handicapée par les attentats parisiens de 2015 et par l’attaque de Nice du 14 juillet 2016. Toutefois, la baisse n’est pas aussi catastrophique que l’on pouvait le redouter. La diminution du nombre de touristes européens (- 3,8%) a été atténuée par la croissance de la fréquentation des Américains et des Canadiens (4,2 millions, + 15%), confortés par la hausse du dollar. Par contre, la clientèle asiatique est en net repli. Les arrivées de Japonais ont chuté de 39%. Celles des Chinois de 8,7%. Bien que la fréquentation de ces derniers, avec 2 millions de visiteurs, reste deux fois plus élevée qu’en 2011. Malgré ces chiffres, relativement décevants, la France demeure la première destination touristique mondiale, devant les Etats-Unis (77,5 millions de touristes étrangers), et l’Espagne (68,2 millions).

• OBJECTIF DE 100 MILLIONS DE TOURISTES

Logiquement, les recettes touristiques sont également en diminution : 40 milliards d’euros en 2016, contre 42 milliards en 2015. Note d’optimisme, l’année 2017 s’annonce bien meilleure, avec une excellente reprise de la fréquentation étrangère. Le Ministère table sur une hausse de 5 à 6%, avec 88 à 89 millions de touristes accueillis dans notre pays en 2017. L’augmentation des capacités aériennes, conjuguée à une baisse tarifaire, contribuent à cette amélioration. Jean-Yves Le Drian, le ministre de tutelle, veut voir plus loin. « La France mise plus que jamais sur le tourisme international pour doper sa croissance. Notre objectif est de parvenir à accueillir 100 millions de visiteurs étrangers en 2020, et d’atteindre une recette touristique de l’ordre de 50 milliards d’euros à cette échéance », affirme-t-il. Le Ministre propose une politique de grands projets structurants, par région, qui recevraient le soutien financier du gouvernement. Il préconise, parallèlement, d’investir dans l’accueil, l’hôtellerie et les infrastructures. La finalité est de créer 300 000 emplois supplémentaires sur l’ensemble du territoire •