Détaxe touristique : l’Alliance du Commerce salue les annonces du Comité Interministériel du Tourisme

Réuni ce vendredi 17 mai à Matignon, le Comité Interministériel du Tourisme vient d’annoncer plusieurs mesures importantes d’assouplissement du système de détaxe touristique. Des avancées significatives pour les acteurs du commerce qui rappellent l’impact de la détaxe en matière de croissance des dépenses touristiques et d’attractivité de la France. Avec près de 90 millions de touristes reçus en 2018, notre pays confirme son statut de première destination touristique mondiale, mais se classe toujours en troisième position concernant les recettes derrière les Etats-Unis et l’Espagne. Ces nouvelles mesures seront déterminantes pour conforter la position de la France et atteindre l’objectif de 60 Mds€ de dépenses touristiques fixées pour 2020. 

3 mesures fortes pour tirer pleinement profit de notre statut de 1ère destination mondiale

Avec le seuil de détaxe le plus élevé d’Europe* et des règles d’application restrictives, la réglementation actuelle de la détaxe n’encourage pas les dépenses des touristes des classes moyennes qui constituent pourtant un relais de croissance important de la clientèle touristique. Les mesures annoncées permettront d’offrir le service de la détaxe à un plus grand nombre de clients et d’améliorer leur expérience d’achat. Le potentiel est très important : les dépenses touristiques internationales sont estimées à 56,2 Mds€ en 2018, dont près de 40% provient de ressortissants de pays hors UE, susceptibles de recourir à la détaxe. 

1 • Baisse du seuil de détaxe de 175 € à 100 € fin 2021

Cette mesure améliore la compétitivité de la France par rapport aux autres destinations européennes. Elle permettra d’offrir le service de la détaxe à la clientèle des classes moyennes des pays émergents, la plus dynamique du marché, et à les inciter à consommer plus en France.

2 • Elargissement de la période d’achats à 3 jours dès 2020 

La réglementation actuelle impose que les achats soient effectués le même jour et dans le même magasin. Une contrainte pour les touristes qui sont aujourd’hui nombreux à renoncer au bénéfice de la détaxe face à cette complexité. Elargir cette période à trois jours offre ainsi un plus grand confort pour les touristes qui pourront détaxer plus facilement au cours de leurs séjours. 

3 • Hausse du plafond de remboursement en espèces à 3 000 € en 2020

Le remboursement en espèce est actuellement limité à 1 000 €, le solde faisant obligatoirement l’objet d’un virement bancaire non disponible immédiatement. La possibilité de rembourser les touristes jusqu’à 3 000 € en espèces sera de nature à accroitre leurs dépenses sur le territoire français, avant leur départ.   

Pour aller plus loin, l’Alliance du Commerce encourage l’élargissement des Zones Touristiques à Paris et dans les grandes métropoles régionales

En élargissant les zones permettant l’ouverture dominicale des magasins, les commerçants pourraient adapter leurs horaires aux attentes d’une clientèle étrangère de plus en plus mobile et exigeante. Les bénéfices des Zones Touristiques en termes d’impact économique et d’emploi ont été d’ailleurs soulignés par un rapport parlementaire paru fin 2018. 

Le dimanche est même devenu pour de nombreux magasins le 2èmejour le plus important de la semaine, avec un chiffre d’affaires global en croissance allant jusqu’à plus de 10%. 

Le potentiel reste encore important, non seulement à Paris, mais également dans les grandes villes de province qui connaissent également une très forte hausse de la fréquentation touristique. 

Yohann Petiot, Directeur général de l’Alliance du Commerce déclare : « Cette amélioration de l’expérience shopping des touristes est une victoire pour les acteurs du commerce qui pourront désormais pleinement profiter de la position de 1èredestination mondiale de la France. L’Alliance du Commerce se félicite de la volonté des pouvoirs publics d’encourager les dépenses touristiques, d’autant plus dans la situation critique que connaissent les commerçants depuis le début des manifestations des Gilets jaunes. » 

*Autres seuils européens :

- 25€ en Allemagne

- 155€ en Italie

- Aucun seuil légal en Espagne et au Royaume-Uni

Contacts presse Alliance du Commerce : 

Yohann Petiot, Directeur général - 06.24.03.66.52

Charlotte Renard, Responsable de la communication - 01.40.15.00.77

L’Alliance du Commerce rassemble l’Union du grand commerce de centre-ville, la Fédération des enseignes de l’habillement et la Fédération des enseignes de la chaussure. Elle représente 26.000 magasins et 200.000 salariés dans le secteur de l’équipement de la personne.

www.alliancecommerce.org