Ouvertures dominicales: un premier bilan positif tiré par la DGE

La Direction générale des entreprises (DGE) a mis en place un dispositif de sondages réguliers pour mesurer les effets de l’assouplissement des règles d’ouverture dominicale des magasins. La première enquête, réalisée depuis le déploiement de la nouvelle réglementation, indique une forte augmentation du nombre de magasins désormais ouverts le dimanche.

Les enquêtes de la DGE sont menées, sur le plan national, auprès des commerces situés en ZTI (zones touristiques internationales). Mais, afin d’établir des éléments de comparaison à l’intérieur d’une même agglomération, elles portent, également, sur les commerces parisiens opérant hors ZTI.

Des ouvertures dominicales en forte hausse dans les ZTI parisiennes...

Depuis la création des ZTI, en septembre 2015, le nombre de commerces de détail ouverts le dimanche en France a augmenté de 62%. En ce qui concerne les enseignes parisiennes, le taux d’ouverture dominicale est passé, durant la même période, de 17,5% à 28,2%. Tous les secteurs d’activité bénéficient de cette progression. Ainsi, dans les boutiques de luxe, le taux d’ouverture dominicale augmente de 74,2%, passant de 11,2% à 19,3%. Pour les autres commerces non alimentaires, ce taux passe de 15,7% à 27%, soit une  hausse de 70,8%.

L’étude de la DGE révèle cependant des disparités en matière d’ouverture dominicale, selon la structure des enseignes. Dans les toutes petites entreprises (de zéro ou un salarié) et les entreprises de plus de dix salariés, le taux d’ouverture dominicale a doublé. Aujourd’hui, un tiers des établissements parisiens de ces catégories (respectivement 32,8% et 35,7%) sont ouverts le dimanche. A l’inverse, pour les entreprises moyennes (de deux à dix salariés), le taux d’ouverture dominicale reste inchangé.

... mais en légère baisse en dehors de ces zones

La création des ZTI a joué un rôle déterminant dans le processus des ouvertures dominicales. A titre de comparaison, l’étude de la DGE met en parallèle la croissance des taux observée dans les ZTI parisiennes et la légère régression constatée hors ZTI (de 13,1% à 11,4%). L’ouverture des Grands Magasins, effective depuis juin 2017, après leur placement en ZTI, va donner une impulsion supplémentaire à l’ouverture dominicale des commerces de la Capitale.

Un impact également positif dans les ZTI de province

Selon l’enquête, les ZTI de Province bénéficient également des effets positifs de leur statut. Le taux des magasins ouverts le dimanche y a fait un bond de 25% à 36%, avec des progressions spectaculaires : + 80% à Deauville ; + 300% à Cannes et à Antibes.

En conclusion, l’étude souligne que les commerçants plébiscitent, d’une manière générale,  la possibilité d’ouvrir le dimanche. Une facilité perçue comme devant permettre à notre pays d’améliorer sa position dans un contexte de forte concurrence touristique.

Cliquez ici pour consulter l'enquête de la DGE sur les ouvertures dominicales dans les ZTI