Plan Tourisme : l’Alliance du Commerce se félicite des mesures annoncées par le gouvernement

A l’occasion du Conseil Interministériel du Tourisme le 26 juillet 2017, le Premier Ministre Edouard Philippe a présenté la feuille de route du gouvernement pour atteindre un objectif de 100 millions de touristes internationaux et 50 milliards d’euros de dépenses touristiques à l’horizon 2020. L’Alliance du Commerce salue ce volontarisme et souscrit pleinement aux objectifs gouvernementaux :

- Qualité d’accueil et sécurisation des sites touristiques
L’engagement sur un temps d’attente maximum à la police aux frontières dans les aéroports et l’entretien des autoroutes entre les aéroports franciliens et Paris permettront de fluidifier l’arrivée des visiteurs étrangers en France et d’améliorer leur expérience d’accueil. Plus globalement, l’Alliance du Commerce propose d’engager un plan d’action sécurité et propreté associant les pouvoirs publics et l’ensemble des professions liées au tourisme.
La fluidification du parcours de détaxe est fortement soutenue par l’Alliance du Commerce, d’autant plus que la France est le premier marché européen de la détaxe (7,5 Mds € en 2016).
Il faut aller plus loin encore pour favoriser la dépense touristique, notamment en supprimant le plafond du paiement en espèces, qui est une limitation à la consommation touristique aujourd’hui.

- Structuration de l’offre touristique
L’Alliance du Commerce propose la création de pôles d’excellence tourisme/commerce et culture/commerce, la mise en place d’un « pass unique » pour la visite de l’ensemble des sites d’une agglomération et la coordination des acteurs locaux et des calendriers afin d’améliorer l’accueil.

- Formation et emploi
La mise à disposition de stewards urbains en haute saison, mais aussi la formation des commerçants à la connaissance de l’offre et des ressources touristiques locales, seraient aussi de nature à améliorer l’accueil des touristes en France avec une qualité de service optimale.

Claude Boulle, Président Exécutif de l’Alliance du Commerce, s’est félicité de ces mesures : « Avec plus de 3,5 millions d’emplois, le commerce est capital pour notre économie et une composante essentielle de l’attractivité touristique de nos territoires. Premier pays touristique du monde en termes de nombre de visiteurs, la France ne se place pourtant qu’en troisième position concernant la dépense touristique. Les mesures annoncées vont dans le bon sens : il faut lever les freins à la compétitivité de la destination France par rapport à nos voisins. »

 

L’Alliance du commerce rassemble l’Union du Grand Commerce de Centre-Ville, la Fédération des Enseignes de la Chaussure et la Fédération des Enseignes de l’Habillement. Elle représente 26 400 magasins et 200 000 salariés dans le secteur de l’équipement de la personne dont 87% de PME de moins de 500 salariés.